[Club des DIS]
Bien collaborer avec ses fournisseurs pour Innover !

Jeudi 12 mars 2020

Pour cette première rencontre de la saison 2020, les membres du Club des DIS tacheront collectivement de recenser les facteurs clés de succès de l’implication des fournisseurs dans le processus d’innovation.

La collaboration externe n’étant que le prolongement d’une bonne collaboration en interne,  le club des DIS convie à cette rencontre les membres du club PEAK.

Aujourd’hui, TOUT pousse les entreprises à mieux collaborer avec des fournisseurs pour pouvoir innover : l’intégration de nouvelles technologies (par ex, digitales) non maîtrisées en interne, le besoin d’optimiser les coûts (Design To Cost), l’accès à des compétences complémentaires… Et pourtant…

Le co-développement est une pratique encore naissante en entreprise (peur de la dépendance vis-à-vis des fournisseurs, difficulté à exprimer un besoin fonctionnel, …). Les fournisseurs ne sont encore que ponctuellement intégrés dès la conception du produit et les pratiques de co-développement restent d’un niveau de maturité faible, au stade expérimental et sans routines*.

La visite inter-adhérents THESAME chez GGB le 27 novembre 2019 a montré que cette pratique, assez naturelle chez GGB, suscitait encore de nombreuses questions parmi chacun.

A l’occasion de ce club, les membres tacheront donc collectivement de recenser les facteurs clés de succès de l’implication des fournisseurs dans le processus d’innovation pour que, demain, dans les entreprises, impliquer un fournisseur dans un projet d’innovation ne soit pas plus compliqué que de piloter un projet d’innovation 100% internalisé.

* « Le co-développement : Quelles sont les pratiques d’usage entre client et fournisseur ? » Etude Thésame, G-Scop, USMB, ByO

Le programme :

15h45 : Accueil au domaine de Grand Maison 

16h : Conférence de Romaric Servageant-Hilst

17h30 : Ateliers

19h : repas

 

Focus intervenant, qui est Romaric Servageant-Hilst ?

Romaric Servajean-Hilst est aujourd’hui enseignant-chercheur chez Kedge Business School et directeur académique du MAI executive education. Diplômé de l’ESSEC, docteur en Sciences de Gestion et chercheur-associé au Centre de Recherche en Gestion de l’Ecole polytechnique, ses recherches portent sur le management de l’innovation collaborative et de l’innovation de rupture, et sur la place des Achats dans cette innovation.

D’abord praticien (chef de produit marketing, consultant en stratégie et en management de l’innovation, accompagnateur d’entrepreneurs, au cœur de petites structures ou de grandes groupes), Romaric a pu constater la difficulté des PME comme des multinationales à mettre en place de véritables coopérations d’innovation, malgré les volontés affirmées des protagonistes.

C’est pourquoi, en 2011, il est retourné sur les bancs de l’École Polytechnique (X) pour préparer une thèse sur les coopérations d’innovation entre PME et grands groupes. « Plus encore que les problématiques liées au management d’un projet d’innovation, je m’intéresse au management de la relation d’innovation entre une entreprise cliente et son fournisseur innovant. Je me penche sur les mécanismes qui portent à la fois sur le projet d’innovation collaboratif et sur les échanges client-fournisseur. Aussi, je cherche à identifier les modes de fonctionnement qui concilient les intérêts et les contraintes de la relation d’innovation et de la relation client-fournisseur, dans un objectif de performance durable, et partagée ».

Romaric a montré, via ses travaux de recherche, que la qualité de la relation dans l’innovation est une source de performance, et donc qu’encourager la solidarité PME – grands groupes ne doit pas être  « un geste de charité, mais de compétitivité ».

 

Infos pratiques

Lieu : domaine de Grand Maison 1065 Route de la Grand Maison – 38780 Oytier Saint Oblas

Horaires : à partir de 15h45

En savoir plus sur le club des dis

En savoir plus sur le club PEAK

 

Votre contact :

Sandra CHERITI – sc@thesame-innovation.com

Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer