.
PRÊT CROISSANCE TPE-PME

mars 27, 2018

Saviez-vous qu’un prêt finance les projets de développement des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes de plus de 3 ans, entre 3 et 250 salariés ?

C’est le Prêt Croissance TPE-PME.

Il finance :

  • Les investissements immatériels : coûts de mise aux normes, dépenses liées au respect de l’environnement, sécurité, formation des équipes de production, coûts de déménagement, recrutement et formation de l’équipe commerciale, frais de prospection, dépenses de publicité,
  • Les investissements corporels à faible valeur de gage : travaux d’aménagement, matériel conçu/réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, moules, matériel informatique,
  • L’augmentation du BFR générée par le projet de développement.

Le montant du prêt est, au plus, égal au montant des fonds propres et quasi fonds propres de l’emprunteur pour un montant compris entre 10.000 € et 300.000 €.

Financement associé à un partenariat financier, à raison de 1 pour 1, sous forme soit :

  • de concours bancaire d’une durée de 4 ans minimum
  • d’apports des actionnaires et/ou des sociétés de capital-risque
  • d’apports en quasi fonds propres (Prêts Participatifs, obligations convertibles en actions) ou
  • d’apports en financement participatif (crowdfunding, crowdlending).

Ces financements (ou apports) doivent porter sur le même programme de développement réalisé depuis moins de 6 mois.

Durée du prêt : 5 à 7 ans, dont 1 à 2 ans de différé d’amortissement en capital selon le montant du prêt.

 Déposez votre demande de prêt en ligne

Partagez l’info sur vos réseaux !

Ces actualités pourraient également vous intéresser :

Rapport étonnement Entreprise du futur

Depuis quinze ans, le digital transforme en profondeur les entreprises jusqu’à les bousculer et, parfois, les mettre en péril. Voici les pistes explorées lors du congrès de l’entreprise du futur :

  • Modèle économique : s’adapter face à l’ubérisation, exploiter le Big data, penser expérience client et plateformes collaboratives.
  • Management et organisation : diversifier les modèles de collaborations, optimiser l’expérience salarié, favoriser les prises d’initiatives, intégrer les générations X, Y et Z.
  • Nouvelles technologies: exploiter les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle et les objets connectés, se doter d’espaces physiques et digitaux.
  • Excellence opérationnelle: adapter les moyens de l’entreprise et son organisation, limiter le gaspillage, rendre l’entreprise agile.
Lire la suite

Collaboration et coopération, quels repères mettre en place dans votre organisation ?

Les organisations doivent faire face à une nouvelle révolution industrielle, celle de l’industrie du futur qui bouleverse les business models traditionnels.
Ultra rapide, cette nouvelle mutation est également globale : technologique, digitale, commerciale, environnementale, etc., mais aussi organisationnelle et managériale.  Le digital, l’intelligence artificielle, la robotique ou l’Internet des objets, etc., imposent aux entreprises et à leurs écosytèmes à repenser la place de l’Homme dans un environnement de plus en plus technologique. Après la révolution industrielle, bienvenue dans la révolution humaine : l’entreprise du XXIe siècle doit se réinventer.

Lire la suite
Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer