L’entreprise du futur sera phygitale, collaborative et humaine
Les pistes suite au congrès de l’entreprise du futur

mars 15, 2019

Depuis quinze ans, le digital transforme en profondeur les entreprises jusqu’à les bousculer et, parfois, les mettre en péril. Voici les pistes explorées lors du congrès de l’entreprise du futur :

  • Modèle économique : s’adapter face à l’ubérisation, exploiter le Big data, penser expérience client et plateformes collaboratives.
  • Management et organisation : diversifier les modèles de collaborations, optimiser l’expérience salarié, favoriser les prises d’initiatives, intégrer les générations X, Y et Z.
  • Nouvelles technologies: exploiter les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle et les objets connectés, se doter d’espaces physiques et digitaux.
  • Excellence opérationnelle: adapter les moyens de l’entreprise et son organisation, limiter le gaspillage, rendre l’entreprise agile.

Point sur 2 tendances qui vont changer demain l’organisation des entreprises

La fusion de l’humain et du digital indispensable à la survie des entreprises

La transformation digitale des entreprises modifie en profondeur l’organisation du travail : les compétences numériques deviennent indispensables et le bureau est en mue. La collaboration est désormais de mise à tous les niveaux, plaçant l’humain au cœur de l’innovation.

Auparavant, il y avait le monde physique et le monde digital. Tout opposait ces 2 univers :

·        la réalité physique, tangible, que l’on peut toucher avec nos mains

·        contrairement à la réalité digitale qui est intangible, imperceptible.

Aujourd’hui, ces deux mondes se rencontrent et travaillent ensemble au quotidien.

Aucune de ces transformations n’aurait été possible sans le numérique.

 

Et, pour Alban Guyot, le directeur général du congrès Entreprise du futur, l’avenir de l’entreprise ne doit pas seulement s’envisager comme un empilement de solutions digitales, mais bien comme « une fusion de l’humain et du digital. La blockchain, le cloud, l’intelligence artificielle sont des opportunités qui ne doivent pas être regardées comme une fin en soi. L’entreprise du futur, c’est la symbiose entre ces technologies et la composante humaine ». Un processus long mais indispensable pour la survie des entreprises, notamment des PME et ETI. A l’ère de la transformation digitale, presque tout peut être mesuré et cela contribuera fortement à orienter le fonctionnement des entreprises. Chaque décision importante peut et doit être supportée par l’application des données. Il est important de comprendre que cette transformation n’impacte pas seulement la technologie de l’entreprise, mais l’ensemble de l’organisation. L’élimination des silos et du cloisonnement permettra à l’entreprise de mettre l’accent sur l’innovation et de se développer toujours plus à travers une collaboration facilitée.

Notre entreprise : un collectif qui s’engage

Parmi les principaux enjeux à relever par les entreprises d’ici à 2030, Alban Guyot pointe ceux des nouvelles technologies, des modèles économiques, de l’internationalisation, de l’excellence opérationnelle, de l’implémentation dans la ville intelligente, et surtout, placer l’humain au cœur des organisations.

Laisser davantage la main à ses collaborateurs et valoriser « l’intelligence collective » sont aujourd’hui un impératif pour rester compétitif, attirer les talents et faire face à la concurrence du Net.

En 2016, lors de son passage à Lyon pour le congrès Entreprise du futur, le prospectiviste Joël de Rosnay prédisait même :

« En 2030, les chefs d’entreprise qui disent encore « mon » entreprise auront disparu. Seuls survivront ceux qui disent : « notre » entreprise. »

Une analyse issue des travaux de recherche de l’École des Mines de Paris et de la Fondation des Bernardins, montre que la vision de l’entreprise est en train de changer non seulement sous l’effet de contraintes normatives mais aussi par le jeu de contraintes naturelles (exigences des consommateurs, risques de réputation, besoin d’attractivité et de rétention des salariés…).

Les organisations de demain :

  • On passe d’une organisation exclusivement orientée sur la création de valeur économique, vers une entreprise comme collectif humain d’hommes et de femmes qui s’y engagent et qui ont des aspirations à être reconnus comme contributeurs à la création de performance.
  • On voit apparaître de nouvelles règles de gouvernance et de répartition de la valeur produite par l’entreprise.
  • Une entreprise qui se préoccupe aussi de la matérialité de son impact sur l’environnement en prenant en compte d’autres parties prenantes.
  • Une entreprise qui sait conjuguer performance économique (qu’il ne faut pas dégrader) et performance sociale.

Frédéric van Heems, Directeur Généal de Véolia Eau France revendique une nouvelle organisation du management qui mise sur la responsabilisation de chacun et un partage du pouvoir plus transversal, pour devenir une entreprise bienveillante. Chez Véolia Eau France, l’entreprise bienveillante s’appuie sur un état d’esprit qui place l’humain au cœur de son développement.

Ces propos s’intègrent parfaitement autour des enjeux que nous traitons au sein de Thésame et qui font références au :

  • Cluster Elence qui est consacré à l’ingénierie et à l’expérimentations de nouvelles pratiques organisationnelles & postures managériales en mettant l’humain au cœur du système.

Nous avons par exemple accompagné le Joint Technique pour réussir cet enjeu

  • Cluster peak qui est le premier premier think-tank Recherche-Formation-Entreprises dédié à la conception et l’expérimentation de nouvelles pratiques de relations collaboratives entre client et fournisseur.

 

Bruce Dickinson leader d’Iron Maiden nous apprend à transformer ses clients en fans

Le saviez-vous ? Bruce Dickinson est le chanteur et leader d’Iron Maiden, groupe de heavy metal britannique, mondialement connu.

Derrière l’artiste se cache également un entrepreneur, investisseur et pilote d’avion. Ancien Directeur Marketing de Astraeus Airlines, il devient le dirigeant de Cardiff Aviation, entreprise spécialisée dans la maintenance principale des avions commerciaux d’Airbus et de Boeing.

Bruce compare les challenges du monde de la musique et de l’aviation commerciale avec ceux du monde des affaires, à travers le travail en équipe, la planification et la capacité d’apprentissage avec ses contretemps afin d’atteindre le succès. Bruce apprend à transformer les clients en fans. Avec les informations se rendant virales à tout temps, la loyauté des clients à une marque devient fondamentale. Bruce se ravit des frissons de la créativité et ravive cette flamme au sein de son audience.

 

Découvrez en vidéo sur l’intervention de Dirk Ahlborn, cofondateur et CEO d’Hyperloop Transportation Technologies.

Une technologie de rupture pour accélérer la mobilité des usagers

 

Ces propos font suite au congrès Entreprise du futur

Le jeudi 17 janvier 2019 se tenait le congrès Entreprise du futur à Lyon. C’est une dynamique communautaire réservée aux dirigeants d’entreprises et membres de comité exécutif, tous secteurs d’activités confondus. Cette plateforme phygitale est composée de la plateforme web entreprisedufutur.com et des lieux physiques (Paris – Lyon).

Le but est de fédérer les décideurs et de les accompagner dans leurs enjeux stratégiques de transformation de leur entreprise par des rencontres à valeur ajoutée entre pairs et avec des experts.

Ce sujet vous intéresse ? Echangez avec Corinne BOURGEOIS, rédactrice de l’article

 

Partagez l’info sur vos réseaux !

Ces actualités pourraient également vous intéresser :

Innovez en partenariat avec le groupe Bouygues Construction

Entreprises des marchés de la construction, déjà fournisseur de Bouygues Construction ou de l’une de ses filiales, proposez vos innovations et devenez un partenaire incontournable du groupe français grâce au programme régional Innovation PME.

Lire la suite

Ces 60 cm qui ont tout changé

Il y a des soirs où vous rentrez éreinté du boulot. Besoin de calme, de sérénité … et d’une bonne bière bien fraîche. Besoin de se laisser aller.

Ce lundi soir, j’étais dans cet état-là, la bière en moins, mais avec une sacrée envie de pizza. Et l’écran s’alluma. Rouge, jaune, orangé. Devant moi, dansait l’indescriptible, l’improbable vision d’une charpente multi-centenaire en feu.

Découvrez la Chronique d’André Montaud

Lire la suite
Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer