Actions collectives
Solidarité des particuliers et des entreprises

juillet 16, 2020

Depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 et le confinement qui en a découlé, un mouvement de solidarité des particuliers et des entreprises s’est initié afin de mettre à disposition leurs équipements et leurs compétences en support dans la production de produits de protection pour le personnel le plus exposé.

En Haute-Savoie, les makers et les entreprises dotées d’imprimantes 3D se sont organisés spontanément pour produire des produits utiles pour surmonter la crise.

Mickael BOVAGNET, CEO d’Alsima, société basée à Annecy et spécialisée dans la fabrication additive FFF / FDM professionnelle, explique l’agilité et l’innovation dont les entreprises et les particuliers ont fait preuve face à la situation : “Les initiatives d’impressions 3D se sont d’abord tournées vers l’impression de masques, mais cela n’était pas la réponse la plus pertinente. Il n’est pas aisé de proposer un produit réutilisable avec les contraintes sanitaires que l’on connaît. Imprimer pendant plusieurs heures un dispositif qui sera jeté rapidement n’est pas la meilleure réponse, d’autres techniques sont plus adaptées à cela. Les makers et entreprises se sont ainsi tournés vers la production de support de visières, une solution de protection efficace plus accessible et surtout plus rapide à imprimer. Ces initiatives sont présentes un peu partout sur le territoire, de manière très locale. Elles répondent aux besoins directement exprimés via différents groupes, ou réseaux sociaux, sur lesquels les services médicaux et les entreprises peuvent directement formuler leurs demandes. La solidarité étant de mise, de nombreux professionnels de l’impression 3D mettent donc leur savoir-faire à l’ouvrage !”.

 

Cette action n’est pas singulière et est un exemple d’un ensemble d’initiatives nées d’une volonté des particuliers d’innover de façon collaborative et, de plus, en situation de confinement.

En effet, dans le bassin grenoblois, un collectif de professionnels, Volonté d’Organiser, Contre le COVid-19 (VOC-COV), s’est formé spontanément mi-mars en réponse à la problématique des soignants et des professionnels les plus exposés au manque d’équipements médicaux. La première initiative du collectif a consisté en une collecte de masques en coordination avec les autorités.

Le collectif a ensuite assemblé les compétences de ses membres dans la conception d’un masque de protection réutilisable “OCOV®” en utilisant une technologie par injection plastique. Il comprend cinq filtres lavables et interchangeables permettant d’assurer un taux de fuite inférieur à celui des masques FFP1 et FFP2.

Ce masque présente l’avantage d’être confortable sur une longue durée de par la présence d’une pièce faciale souple qui épouse le visage de l’utilisateur. Il a été testé auprès du personnel soignant.

Une première série de 5 000 masques est aujourd’hui en cours de fabrication. Une production de plus de 5 millions de masques est prévue d’ici fin juin. Le collectif mène également une action de solidarité industrielle des filières de fabrication de respirateurs, consommables associés et autres matériels médicaux.

 

POUR PLUS D’INFORMATIONS : le lecteur peut se référer :

Cet article est extrait du JITEC

Partagez l’info sur vos réseaux !

Ces actualités pourraient également vous intéresser :

Touche Entrée pour lancer la recherche et Esc. pour fermer